10 Ronds D’Ailes – 10 ans du Label Hirustica – Acte 3- Décembre 2016

Acte 3 Before No Border
Gaby Kerdoncuff va jouer avec Kazut de Tyr à Gouesnou tandis que je présenterai Oficina Digital au Tambour à Rennes. Je vais venir m’installer la veille, tout se passera bien, l’équipe m’accueille avec gentillesse et compétence. Le lundi sera dédié à la technique, son et vidéo, les choses se mettent en place.

no-border-bandeau

Mardi matin, je vais à la rencontre des élèves du CFMI. Nous allons parler du Brésil, de mon parcours et des mes rencontres là-bas. Puis, retour dans la salle pour un temps de rencontre davantage musicologique autour de Tigana Santana.

Tigana arrive de Salvador de Bahia, il est chanteur-guitariste et a fait des recherches autour de l’influence Bantoue sur la culture Brésilienne.  Tigana parle d’ailleurs plusieurs langues africaines. La rencontre se passera très bien. Après le déjeuner, Tirana fait sa balance, je vais aller écouter quelques notes et me nourrir de cet univers très doux, envoutant,.. Tigana pose les choses avec une force et une douceur réunies ensembles autour de cet hommage, de cette rêverie afro-brésilienne. C’est très beau. Après sa balance, nous allons jouer un peu ensemble une sorte de mantra très répétitif, le climat du morceau est très étonnant, doux et fort en même temps. Ce Tigana Santan est très étonnant.
Je me réinstalle ensuite et refais quelques petits réglages avec l’équipe du Tambour.

img_0978

Le moment du concert arrive, il n’y a pas une grande foule, effet post-Transmusicales me dit on.
J’accueille le public dans le son, je reconnais quelques visages d’amis mais reste concentré. Je dois tenir une heure en solo avec boucles, improvisations, sons spatialité, vidéos,.. Je suis donc très concentré. Oficina Digital se passera bien. Tigana me félicite en sortie de scène, j’en suis très touché. puis, j’ai quelques retours de ci de là de quelques personnes dans le rapide entracte précédant le concert de Tigana. Le concert démarre, tout en douceur, comme Tigana, les morceaux vont se suivre et l’ambiance est envoutante. Je suis dans les coulisses et j’attends que Tigana m’invite en fin de concert. Je vais tout écouter derrière le cendrillon. Quand Tigana m’appelle, je suis encore ailleurs, embarqué par Tigana et sa musique méditative.
Je vais jouer avec lui, le son sera très intime, très doux,…. pour cause, j’ai oublié d’allumer mon émetteur de micro et l’ingénieur du son a baissé sensiblement le volume de Tigana pour que notre duo fonctionne.

15391378_1165307863576224_7621955009068853798_o
Le public en redemande, Tigana fera un bref rappel avant de terminer ce doux et poétique concert. Nous rencontrons le public à la fin et je démonte le matériel et ne trainerai pas car je dois être au Lycée de Pommerit Jaudy demain matin de bonne heure pour préparer « La Semaine d’Expression » qui se déroulera au Lycée la semaine prochaine.
Ce fût un bien tendre et doux moment. Merci Bretagne(s) World Sounds pour l’invitation, Merci Emmanuel Parent et l’équipe Tambour pour l’accueil