10 Ronds D’Aile – 10 ans du Label Hirustica – Acte 6- Février 2016

10 Ronds D’Aile Acte 6 – Dor Digor Lannion
En co-organisation avec Le Carré Magique et le Service Culturel de la ville de Lannion, la Cie Hirundo Rustica va inviter ce jour le collectif Bretagne(s) World Sounds à se commettre à différents endroits de Lannion.

Marcelo-Yann2 © Eric Legret


L’invitation a déjà commencé avec l’exposition Magadiskara à l’Espace St Anne des amis de Roots Power Productions, c’est une très belle exposition multi-média qui prend place dans ce bel espace récemment rénové en plain coeur d’un ancien monastère situé au centre de Lannion.

Madagiskara1 Madagiskara2

Madagiskara3
Aujourd’hui, place au spectacle vivant et il y aura plusieurs épisodes dans un voyage qui va démarrer à 15h00. Nous arrivons le matin pour installer les pendrillons un peu de lumière pour les concerts de Siian et Hélène Labarrière. La météo est avec nous, nous avons besoin que la pluie s’arrête car une déambulation est prévue dans l’après-midi.
L’installation se passe bien, François Cornic du service culturel est très présent, l’équipe de Siian s’installe et les amis du studio Le Rocher arrivent pour filme toute la journée.
Je passe faire un saut au carré Magique ou les autres concerts sont prévus pour faire un point avec Yann Le Corre, Marcelo Costa. Tout va bien.
15h00, premier concert, la salle est remplie, super! Il y a un public très hétérogène mélangeant locaux, jeunes et plus anciens, musiciens et mélomanes et réfugiées résidant temporairement à Trébeuden et Trégastel. Nous souhaitons la bienvenue à tous et le duo composé de Siian et Gaétan Samson ouvre le bal.
Siian © Eric Legret

Siian-Gaetan © Eric LegretL’écoute est là, le son est très beau et la musique est habitée. Le concert passera très vite, Siian est très émouvante dans cette forme acoustique dépouillée, Gaétan  est à l’écoute et soutien, répond, habille subtilement les cordes de la chanteuse à la voix magnifique. Cela commence très bien.
Le public va ensuite être invité à bouger pour se rendre dans un autre espace plus monumental, sorte ancienne église ou Hélène Labarrière les attend pour un solo de contrebasse.
L’acoustique du lieu est parfaite pour cette musique. Hélène arrive avec sa radiclalité, son rapport à son instrument est très beau. elle va danser et nous plonger dans son univers sans concession où se mèlent poésie, violence, surprises, grooves, harmonies, fulgurances de traits mélodiques et respirations inspirées.
Hélène Labbarrièrer © Eric Legret

Je bois du petit lait. Le public aussi, vù les applaudissements reçus en fin de concert.

De là, la batucada Sambazar orchestrée par Yann Guéguan et Marcelo Costa va faire trembler les murs de l’Espace avant d’inviter le public à une déambulation dans les rues de Lannion pour les amener au Carré Magique.
Sambazar© Eric Legret

La météo est avec nous, superbe! Les nuages gris arrivés en milieu d’après-midi n’ont pas l’air de vouloir perturber la déambulation pour le moment. Je file au Carré Magique pour accueillir le public. Tout est prêt, les balances se terminent, les stands disposés dans le hall d’accueil sont prêts. Et voilà que la Batucada arrive. Le public est clairsemé mais l’énergie générée par ces divers sons proposés depuis 15h est palpable.
Dernier coup de tambour et la pluie arrive, un mur d’eau déferle,… ouf! Bon karma aujourd’hui sur cette journée.
Les gens s’installent, boivent un verre, et à 18h00, le duo composé de YannLe Corre et Marcelo Costa démarre un concert autour d’un répertoire brésilien mélangeant, fort, frevo, choro et compositions d’Hermeto Pascoal Il y a un beau public et une belle écoute sur ce pari apéritif.
Marcelo-Yann© Eric Legret

La musique est belle, le duo cohérent, je serai invité sur 2 morceaux que Marcelo présentera en me touchant beaucoup.
Marcelo-Yann2 © Eric Legret

Petite pause et en route dans la grande salle pour le concert de Krismenn en trio.
Après un petit mot d’introduction de Philippe Le Gall, directeur du Carré Magique, Gaby et moi même, la musique démarre.
L’univers est très urbain et touche davantage au rap, hip,-hop qu’au kan ha diskan, c’est la nouvelle proposition de Krismenn.
Krismenn © Eric Legret

Le son est épais, la batterie très mécanique et lourde vient porter les longs accords de guitare saturée qui enveloppent la voix de Kris très à l’aise dans cette proposition. Je connais le parcours de Krismenn depuis quelques années et voilà un acte artistique majeur dans son parcours  ou ses compostions en breton évoluent dans un environnement sonore très urbain. ça joue!

Krismenn © Eric Legret
Puis arrivent Youn Kamm et sa  grande formation où autour d’un rythmique basse, batterie, guitare, claviers, se rajoutent des éléments de bagad avec pupitres de bombarde et de cornemuse sur lesquels il viendra poser ses notes de trompette et parfois son chant que je découvre en alternance avec Morwenn le Normand.
YounKamr © Eric Legret
YounKam © Eric Legret

L’ensemble est bien rôdé et le public du Carré Magique répondra à la proposition dès le départ jusqu’aux dernières notes du concert.

YounKam© Eric Legret YounKam© Eric Legret
Les concerts se terminent, le public sort de la salle avec des sourires et nous aurons de nombreux remerciements pour cette « Porte Ouverte » à BWS.

Voilà un temps fort de passé, très bien passé. Qui constituait un des moment importants de ce cycle de spectacle « 10 Ronds D’Ailes’. Nous sommes contents et très fatigués.

Un grand merci à Eric Legret pour les photos!! Un grand merci à tous les amis organisateurs, bénévoles, partenaires qui ont rendu possible cette belle journée.

La suite en mars avec la sortie des deuxièmes albums de Serendou et Kazut de Tyr.