Serendou Tournée novembre/décembre 2010

serendou-thumb

Nous commençons ce temps de travail très chargé par une rencontre dans des écoles, tout d’abord avec les enfants de l’école publique de Penvénan. Ils ont regardé le film sur Yacouba “Denké-Denké” et ont plein de questions intéressantes, l’écart culturel est important, l’échange sera profond.
Puis en route vers Lézardrieux où l’acceuil est très sympa et la conversation avec les instituteurs très riche. Le choc culturel entre les petits bretons et bretonnes et les grands nigériens est captivant, très riche.

16 novembre 2010

En route vers Rennes, nous passerons la soirée à l’EPI Condorcet à St Jacques de la Lande où la directrice organise une soirée autour des Balkans.

17 novembre 2010

Premier concert, les “Champs Libres” à Rennes pour l’ouverture du festival “Yaouank”. Tout se passera bien, la salle est pleine, François Aglalaz sera présent, nous filmera et nous fera un beau montage sur 3 morceaux du trio.

Un grand merci François.

Le soir, nous filons au Sel de Bretagne pour une veillée organisée par l’ami chanteur et collecteur Charles Quimbert. Là aussi de beaux échanges de chansons et de musiques et de beaux moments chaleureux d’humanité.

18 novembre 2010

Nous sommes au CFA de Pommerit Jaudy où Claude Le Diuzet nous a préparé un programme pour la journée. Echanges aves les amis toute l’après-midi, (choc culturel toujours) et concert le soir. La musique est bien perçue, les jeunes sont très contents.

Serendou au Lycée de PomeritSerendou au Lycée de Pomerit

Merci à Claude Le Diuzet pour les photos floues!!

19 novembre 2010

Nous filons au studio de Jacques-Yves pour écouter les mises à plat de l’enregistrement de Zinder et nous mettre d’accord pour les placements d’instruments que nous ferons Jacques-Yves et moi durant le mixage en janvier. L’ambiance est bonne, tout le monde est très content de ce qui s’est passé au Niger.

Serendou

Puis, nous filons à Brech, au Spoum où Alain et Yvette nous accueillent. Comme toujours, tout est très délicat et raffiné. Le concert se passera très bien avec une écoute du public très attentive. Les nigériens sont très heureux.

21 novembre 2010

Nous repartons en Centre-Bretagne, chez Monsieur le Ministre de la Technologie et de l’Environnement du Flûtistan Sahélien. Ambiance de village ou de famille très sympa, Barry et Yacouba sont aux anges.

Serendou à Peumerit-Quintin

Serendou à Peumerit-Quintin

Le concert se passera très bien, les discussions qui suivront également, sans oublier le petit plinn au Treujenn Gaol qui sera vite appris par les 2 amis.

Serendou à Peumerit-Quintin

Merci Tal An Dour !

22 novembre 2010

Aujourd’hui Diwan Plijidi.Nous rencontrerons de nombreuses classes, on explique à Yacouba et Barry l’histoire de la Bretagne, le pays Gallo, la langue bretonne, 2 jeunes filles chanteront en Kan Ha Diskan tous les élèves danseront le plinn avant de s’intéresser de très près au instruments nigériens. Superbe échange de très haut niveau, notamment concernant l’éducation.Yacouba et Barry sont impressionnés.

Serendou à DiwanSerendou à Diwan

23 novembre 2010

Ce matin, nous allons voir les tous petits à l’école de Plestin Les Grèves, ils sont impressionnés, ils ont peur de Yacouba et Barry, cela se réchauffera dès les premières notes et tout le monde voudra taper sur la calebasse et égrener les cordes du Kamélé n’Gouni. Le soir, nous donnerons un petit concert à Ty an Holl à Plestin, notre façon de remercier la municipalité pour le local qu’elle nous met à disposition. Il y aura une belle salle avec une belle écoute, le public a l’air content, les souscriptions s’envolent.

24 novembre 2010

Aujourd’hui, nous filons à Collinée rencontrer les anciens, cela sera très émouvant. Yacouba et Barry expliquent qu’un foyer logement est inpensable au Niger. La place des anciens est tellement grande dans la culture d’Afrique de l’Ouest qu’on ne saurait les parquer à l’écart de la famille. Pour les amis, ce genre de lieu est inacceptable, intolérable, ils le disent très fort aux anciens qui sont très émus, ils demandent aux vieux de chanter des chansons, tout le monde est très ému.

25 novembre 2010

Lycée de Lannion, nous jouerons de 12H30 à 14h30 dans le grand amphy du Lycée. Tout se passera bien. Puis nous irons voir la classe de musique pour beuffer un peu avec les élèves.

26 novembre 2010

Concert Collinée, le froid arrive, les Nigériens commencent à souffrir des conditions climatiques.

Serendou à Collinée

Le directeur de la salle craint que le verglas et la neige ne dissuadent les gens de se déplacer au concert.

Boubacar Souleyman

Finalement, il y aura une belle salle, l’énergie est bonne, la musique s’en ressent. Concert chaud.

Serendou à Collinée

27 novembre 2010

Nous avons quitté le gîte où nous dormons à Plessala sous la neige. J’espère que cela ne nuira pas trop à notre tournée. Nous arrivons à Guingamp  pour une répétition avec la classe de flûte et de percussion de l’école de musique et une présentation de la musique du Niger. Tout se passera bien, nous avons affaire à une douzaine de flûtiste dirigés par Iwan Hellien. Barry travaillera avec 4 apprentis du djembés, nous les invitons à jouer un morceau lors du concert de la semaine prochaine donc un peu d’organisation s’impose. Tout va bien, les élèves semblent contents de la rencontre. Un petit extrait de la présentation de la musique du Niger.

28 novembre 2010

Installation au Bleu Pluriel de Trégueux, Jacques-Yves travaille patiemment sur le Kamélé n’Gouni de Yacouba, le placement de micro semble délicat. Michel Godard nous rejoint et nous commençons à répéter, le concert est mardi, pas de temps à perdre. Michel est fasciné par les rythmes du Sahel, Yacouba et Barry sont impressionnés par l’intelligence musicale et l’imagination de Michel, je bois du petit lait.

Serendou à Tregueux

29 novembre 2010

Grosse journée de répétition, le concert se prépare. Nous nous rendons compte que la musique du trio est très soudée, le travail fournit depuis 2006 a donné un son au trio et il n’est pas si simple d’y rentrer. Discussions, échanges, essais, Michel trouvera progressivement sa place au fil des morceaux.

Serendou à Tregueux

Une bonne journée de travail ne fonctionne pas sans un bon repas de crêpes !!

Michel Godard

30 novembre 2010

Ce soir concert, Pierre Scheidt est arrivé de St Pierre D’Aurillac spécialement pour le concert. Il neige en Bretagne, l’équipe de Bleu Pluriel nous explique que les spectateurs résidant loin se sont décommandés, dommage. Il y aura une petite salle, le public est bien loin, difficile de communiquer, depuis le début de la tournée, nous avons été toujours proches du public, ce soir entre la météo, le rapport scène/public et la nouveauté de la rencontre avec Michel, le concert aura du mal à se réchauffer. Dommage. Nous ferons mieux à Africolor espérons nous.

Serendou à Tregueux

1er décembre 2010

Serendou à Tregueux

Galère! Je ne peux rentrer chez moi à cause de la neige. Je dois laisser ma voiture à St Brieuc, je serai hébergé à Binic, en principe, la neige ne tient pas près du littoral. Je resterai là jusqu’au départ vers Paris vendredi matin, Barry trouve ça drôle !!

2 décembre 2010

Il a neigé toute la nuit, les routes sont impraticables, il va ma falloir partir à pied et essayer de rejoindre la gare de St Brieuc. Me voilà parti dans la blizzard armoricain avec ma caisse de flûte, mon sac d’ordi et ma carte son, je ferai de l’auto-neige-stop et trouverai 2 personnes très sympa qui finiront par me faire réussir à rejoindre la gare. Ce soir dodo à Rennes, demain on file vers Paris.

Serendou sous la neige

Serendou sous la neige

Serendou sous la neige

3 décembre 2010

Tout le monde est là, sauf Yacouba qui est déjà sur place. Nous arrivons à Stains, à 15h00. Retrouvailles chaleureuses avec Yacouba, Michel et Pierre et rencontre de Bethany Yarrow, Rufus Capadoccia et Jean-Baptiste Bonga qui joueront ce soir également avec Yacouba. L’ambiance est détendue, la balance se passera bien, le repas sera très sympa et le concert super, généreux, nous avons raccourci le programme et du coup, nous trouvons un bon rythme, tout le monde se lâche, nous voilà un peu rassuré.

Serendou au festival Africolor

© Emmanuel Bles

Serendou au festival Africolor

© Jean-Marc Volta

Serendou au festival Africolor

© Emmanuel Guallar

Serendou au festival Africolor

© Emmanuel Bles

4 décembre 2010

Levés tôt, nous quittons Paris vers Guingamp, balance à 16h30, nous sommes fatigués mais l’ambiance est très bonne. Ce soir nous retrouvons les jeunes flûtistes de l’école de musique de Guingamp. Ils ont bien bossés depuis samedi, ça swingue bien!! Le concert sera le meilleur de la tournée, nous savons que c’est le dernier et tout le monde se lâche!! Le final avec les flûtistes et djembés sera super sympa. Bref, une belle fin de tournée! Yacouba et Barry sont très contents, très fatigués mais très contents.
Nous repartons après le concert en voiture vers Roissy (il n’y a pas de train pour Roissy à cette heure et l’enregistrement des bagages de Yacouba et Barry se fait à 9h00) Je vais conduire toute la nuit, laisser les amis à 7h30 à Roissy et reprendre le TGV vers la Bretagne dans la foulée. Woaw! Dodo maintenant.

Un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenu dans cette aventure!!

Merci au Conseil Général des Côtes d’Armor pour son aide via Baptiste Nay.

Merci aux travailleurs de l’ombre, Patrick, Yann, Jaco, François, Nolwenn… et tous les autres dont l’implication a permis que toute cette tournée se passe bien.