21ème édition du festival des Fifres de Garonne à St Pierre d’Aurrillac.

fifres-thumb

Nous voilà arrivé, le trio de choc, Sol, Mathias et moi. Le trajet s’est bien passé, le ciel est couvert, nous espérons que le concert ne subira pas les aléas du climat. Nous arrivons sur le site et la distribution de sourires démarre immédiatement. Tout le monde est au travail et le festival se prépare, ça travaille dans tous les coins, quelle belle énergie!!

Fifres de Garonne

Fifres de Garonne

Une réunion technique est nécessaire dès notre arrivée pour anticiper l’installation car nous jouons demain en bord de Garonne avec des projections d’images, un peintre et le feu de l’artificier Bizu. Montage, balance et repas et dodo, demain grosse journée.

24 juin 2011

Réveil, l’équipe cuisine est sur le pont de bonne heure chez Pierre et Paulette, ici se prépare le repas d’une quarantaine de bénévoles, les artistes et techniciens,.. ça sent bigrement bon dans la maison.
Mathias part se faire une petite ballade avec Sol en bord de Garonne pendant que je révise le morceau que je dois jouer avec la Fédération Française de Baryton ce soir. Le morceau n’est pas simple, la concentration est impérative ce soir.
Nous déjeunons sur le site, tout va bien, toujours autant d’humour à table. Réunion avec tous les protagonistes de la soirée autour d’un café. Nous devrons jouer 30mn en tâchant d’être un peu synchro avec les feux de Bizu.

Préparation du feu

Préparation du feu

Mathias et moi retournons balancer sous un soleil qui fait son apparition et manifestant l’envie très claire de rester passer le week-end à Saint Pierre d’Aurillac, tout va bien.

Je fais un petit raccord avec Guillaume et Francis de la FFB. Tout va aller très vite ensuite. La soirée démarre, le public arrive tranquillement et un peu d’adrénaline avec.Fifres de Garonne

Je vais jouer le morceau avec la FFB, je râte lamentablement mon entrée, j’essaie de raccrocher tant bien que mal les wagons, apparemment les musiciens sont contents, aïe! Aïe! Aïe!!
Je retrouve Mathias, nous attendons que les Fifres arrivent qui nous donneront le signal du départ. Le top est donné et Bizu commence par 3 coups super forts woaw!! en route. La musique se fabrique les images démarrent, le public très sonore s’apaise et l’instant devient magique! Nous sommes dans l’écoute et l’observation les uns des autres, ponctué par les déflagrations de l’artificier, le peintre commence sa toile, les projecteurs amènent de belles images sur les arbres et la Garonne, le final free et sauvage se termine par un bouquet de Bizu, tout le monde est aux anges, super!!!
Nous plions les affaires et je retourne au bar je croise de multiples sourires. La fête est repartie avec ManguiDem Taf Taf, qui joue diaboliquement bien!! Mathias est impressionné par l’ensemble. Petite nuit.

25 juin 2011

Retour sur le site, ça y est, la page est tournée nous sommes dans la fête populaire. Les enfants chantent, jouent et dansent.

Après-midi tranquille et ce soir c’est le bal, les 2 groupes présents sont très bons, je jouerai un petit plinn avec Sylvain histoire de faire un peu danser.

26 juin 2011

Levé trop tard, j’ai râté le début. J’arrive sur le site, il y a déjà beaucoup de monde. Dans le loges, belle surprise, je retrouve Kristof Hiriart, le chanteur basque que j’avais beaucoup apprécié lors du festival Brèches de l’an dernier. Il est aujourd’hui remplaçant au sein de Bidaya en tant que percussionniste!!!
Bon concert en ce dimanche ensoleillé. J’attends la deuxième partie avec impatience, j’avais présenté Sylvain Barou à Pierre l’an dernier et l’idée de ce concert avait germé à ce moment là. Il y a là sur le plateau, Sylvain Barou (Flûtes), Jacques Pellen (Guitares), Kevan Chemirani (Percussions), François Tuillier (Tuba).

Pellen 4tet

Le concert qui est une première sera ponctué de quelques malheureux incidents techniques très vite réglés. Les musiciens sont un peu déçus mais la musique est pourtant là! La force de l’écriture de Jacques Pellen soutenue par de brillants interprètes. ce moment est très important pour moi car j’ai soutenu cette idée de Pierre et je veux voir les réactions du public. Les gens sont surpris, certains émerveillés, d’autres déconcertés, l’effet escompté est là.

27 juin 2011

Le chantier commence déjà à se démonter, le chapiteau a déjà disparu, tout le monde s’affaire, ça bosse tranquille mais avec une redoutable efficacité.

Fifres de Garonne

En fin de journée, il y a apéro, repas offert par le comité des fêtes et retraite aux flambeaux avec les petits “drôles” du village. C’est génial, super sympa, le bal clôt la soirée dans une ambiance incroyablement décalée, je suis aux anges!!

bal

Retour mardi vers la grisaille du trégor, l’atterrissage sera dur, la Planète Fifres n’est pas sous la même latitude!!

Fifres de Garonne

Merci à vous tous, pour ces rires, cette énergie, la dérision, ce sérieux, cette générosité infinie et ces multiples sourires.