Fifres de Garonne – Fête de l’Alose et du Vin

fifres-de-garonne

Et c’est reparti pour un tour, 22ème édition des Fifres de Garonne, nous partons de bonne heure ce matin, l’équipage se compose de Lydia Domancich, Hopi Hopkins, Cyril Le Gall et moi même. Départ de Plestin Les Grèves pour rejoindre Saint Pierre D’Aurillac.
Le trajet se passe bien, nous alternons la conduite, pause déjeuner à Pommeniac entre Rennes et Nantes et nous arriverons vers 18h30 à Saint Pierre.

Fifres de Garonne

Tout le monde est déjà sur le pont, les amis sont là, la bonne humeur est de rigueur comme à l’habitude et le site est déjà bien habillé.
Je retrouve Manon que j’avais rencontré au Niger et qui s’occupe de l’association “Sentinelles” elle est déjà adoptée par la tribu et n’a pas été trop longue à trouver ses marques ici après un long périple qui l’a amené de Lausanne vers Etretat, Coutances, le Mont Saint Michel, le Cap Fréhel, le Trégor, Crozon, jusqu’ici et tout ça en scooter!!!!
Météo bretonne ce soir, après un apéro convivial, nous entamons une répétition avec les Sous Fifres, nous allons travailler 2 morceaux, Deap Memories de Michel Godard et un plinn que j’avais composé il y a 4 ans et que Francis Mounier à réarrangé pour l’équipe.
L’essentiel est là, il va falloir mettre un peu d’huile pour que l’interprétation swingue un peu mais c’est un très bon départ, bravo Francis, bien joué les Fifres. La répétition sera déplacée avec l’arrivée d’un orage d’un violence inouïe.
Pluie, vent, éclairs, woaw!! Quand ça cogne ici, ça cogne!! retour tranquille dans la furie des éléments, nous sommes un peu fatigués et nous savons que le week-end sera long.

21 Juin 2012

Levés de bonne heure, je travaille ce matin avec Lydia, Hopi part découvrir à pied les bords de Garonne pendant que Cyril est déjà parti bosser avec les locaux.
Cyril est venu avec l’association Gwalspered avec qui nous avions fait quelques aventures sympa du temps du groupe Hastañ il y a quelques années maintenant. Quand je suis venu aux Fifres en 2009, j’avais immédiatement pensé à eux tellement l’énergie qu’il y a ici me ramène aux grands moments de la période fest-noz en Bretagne.
17 Bégarrois viennent voir à quoi ressemble cette fête et peut-être qu’une rencontre pourra être imaginée ensuite.
Trop tôt pour en parler, comme dans toute histoire qui se veut un peu profonde, ce sont les gens qui la vivent qui la fabriqueront. Nous retournons tout le monde sur le site pour déjeuner, il y a eu un gros coup de vent en début d’après-midi et plein de choses ont volé, peu importe on se remet au boulot et on réinstalle ce qui a bougé. Cet après-midi, Lydia et moi répétons avec Michel car nous avons 2 concerts différents à faire demain. L’ambiance est détendue, ça avance bien, super!! Nous ne savons pas comment ce répertoire sera perçu mais nous avons du plaisir à le jouer. Nous retrouvons les amis irlandais à l’apéritif, ils viennent d’arriver et sont présents Hammy Hamilton, Harry Bradley (flûtes,fifres) et Liam O’Connor (violon). Nous filons ce soir à Saint Macaire où une session est organisée pour la fête de la musique.

St Macaire

Après avoir traversé cette bien belle commune, nous arrivons dans le restaurant le Pampaillet qui nous accueille royalement. Un bon repas= un bonne session, nous allons avoir beaucoup de plaisir à partager quelques notes en présence de 2 musiciennes locales pendant qu’à l’extérieur les Sous Fifres jouent déjà.

 

St Macaire

Nous finirons bien tard malgré la fatigue. retour à ma maison et dodo. Demain le chantier démarre.

 

 

 

 

22 juin 2012

Nous démarrons la matinée par un petit bout de répétition et ensuite allons sur le site déjeuner, les choses se précisent, tout le monde est au travail, les intempéries ont un peu ralenti l’installation et nous ne sommes pas en avance. Nous allons ensuite nous installer en bord de Garonne pour travailler avec Pascal Albizu dit « Bizu » l’artificier responsable de la mise en lumière et en poussière de notre concert. Installation tranquille et sérieuse.

Pitou

La soirée démarre avec les Sous-Fifres evel just rejoints par quelques intrus de Gwalspered,  qui sont bien en son,

Fifres

puis les irlandais, le son est bon, la complicité évidente, le concert sera très apprécié.

Concert de musique irlandaise

Les Sous Fifres amènent le public en bord de Garonne et nous démarrons le concert, tout se passe bien, nous sommes contents de jouer ensemble et notre tempo semble être en accord avec Bizu, puis le feu s’accélère, la pétarade démarre, nous quittons la scène et le piano prend feu, normal, Pierre Scheidt nous avait commandé ce concert avec cette option supplémentaire qui bluffe complètement le public. Super, dès la fin de notre concert, les Sous Fifres ramènent le public sur le site où démarre le groupe “Pastors of Muppets” qui joue terrible. Woaw !Encore un démarrage fort!!!
Je retrouve Christian Vieussens avec un grand plaisir et nous décidons de démarrer un bœuf avec Marion!

Christian Vieussens

4heures plus tard, nous y sommes encore, rejoint par des percussionnistes, des saxs, soubassophones, et les 2 amis irlandais qui sont aussi de la fête. Les amis Jacques-Yves Lafontaine, Cécile Pelletier et Capucine viennent d’arriver tout comme un nouveau wagon de bégarrois. Couché tard ce soir !!!

23 juin 2012

Stage de flûtesDégustation chez Paul Dartigolles, nous amenons les amis de Bégard, Hopi, Michel, Lydia chez Paul et Hélène Dartigolles pour une dégustation de vin, blanc sec, rosé, rouge, rouge vieilli en fût de chêne, crémant blanc et rosé, moelleux, …rien ne manque, Paul n’est jamais avare d’explications et tout le monde est très heureux de ce petit moment, attention à la chaleur, elle pourrait jouer des tours aux non initiés!!
Puis repas sur le site, et retour à la répétition avec les irlandais car nous jouons ensemble demain après-midi. Tout va bien, l’ambiance est bonne et Michel Godard découvre avec bonheur l’humour irlandais. Pendant ce temps Hammi Hamilton a commencé à travailler avec Virginie Magimel et ses 21 élèves sur le répertoire irlandais. Ils jouerons sur le site vers 19h00 en 2 groupes devant un bel auditoire, super !!!

Virginie est très impliquée pour travailler avec le festival et elle s’est vraiment dépensée pour ce qui se passe aujourd’hui, j’espère que nous renouvellerons l’expérience l’an prochain, les Sous Fifres enchaînent sous le chapeau chinois, cette fois avec Cédric et Méven aux bombardes, ça fonctionne et les locaux sont un peu déstabilisés par la puissance des instruments bretons, trop drôle.

Apéro timeFifres de Garrone

Le couple de sonneurs aura assuré un mini fest-deiz au bar juste avant l’apéro, la rencontre culturelle et l’intégration commencent.

Nous allons dîner et sommes rejoints par Pedram Khavarzamini et son épouse avec qui nous passons un agréable dîner, pendant les repas, les sonneurs jouent un peu et je m’en vais me joindre à eux au fifre, si-b mineur et Mi-b majeur font un drôle de mariage, mais je suis optimiste et continue avec eux, le cortège s’ébroue vers les cuisines et les bénévoles qui sont au boulot sont touchés par cette belle initiative de Cédric Leroy, chapeau ! Simple mais beau.  Je vais ensuite me balader autour du bal où je découvre les “Tortues Véloces”.

Fifres de Garonne

Gilbert Lavanant, fabricant de cidre, chouchenn et eau de vie du Trégor est également venu, me voilà à la fête, il est le fournisseur officiel du festival. Je joue 3 danses avec les irlandais avant l’alose del Fuego et le “Bal en chantier” entre en scène, superbe, bien belle énergie. La soirée se continuera, bien sur, en boeuf au bar et je réussirais à m’éclipser avec Pierre avant le traquenard.

24 juin 2012

Balance, nous arrivons sur le site vers 10h00, installation, balance et essais de musique avec Francis Mounier, Hopi et Pedram, tout a l’air de fonctionner.

Fifres de Garonne

L’ambiance est bonne puis c’est le moment du discours des élus, l’émotion est là, l’humanité avec un énorme H et un vrai sens des valeurs simples se disent avec des mots simples et une vraie sincérité et un vrai engagement, je suis très ému, au bord des larmes, je m’arme de mes lunettes de soleil pour tenter de faire illusion; bravo!! vraiment bravo !!

Fifres de Garonne

Après les discours, Grail’Oli de Montpelllier démarre, Woaw, quelle bien belle idée, des hautbois du Languedoc avec des percussions brésiliennes qui groovent terrible! Et du texte! Bref, les rayons de soleil se succèdent et je suis transporté vers un monde plein de poésie, de groove et d’engagement. L’après-midi s’organise, Solenn et Pascale investissent les biligs et les effluent de beurre se diffusent en ces bords de Garonne, le public s’installe, il manque des bancs, on s’organise pour satisfaire tout le monde. Autour l’espace jeu des enfants est déjà bien investi de drôles qui s’occupent et reçoivent sans s’en apercevoir les premières notes du concert des irlandais.

Fifres de Garonne

Nous y sommes, tout le travail de cette fin de semaine a germé et le concert des irlandais est généreux et profond. Tout est prêt, je démarre mon concert avec Michel, bientôt rejoints par Lydia dans une belle écoute populaire. Puis arrivent Francis et Pedram, Hopi, Christian, Hammy, Harry, Liam et enfin les Sous-Fifres. Le moment semble parfaitement juste, il y a du respect, de l’écoute, l’envie simple de partager ensemble sur scène tout ce que nous avons traversé ensemble depuis quelques jours. Le bonheur et l’émotions sont palpables et, en même temps, tout semble si simple, évident. Bref, Magique, simplement magique. Le final simple et riche d’une édition bien agitée me concernant. Tout le monde est heureux, sur scène, au niveau de la régie technique, des organisateurs (Merci encore Monsieur le Directeur!) et les amis de Bégard en plus! Demain, nous semble plein de nouvelles histoires possibles à fabriquer ensemble. En résumé, la banane!!! Tout s’enchaine ensuite, un apéro avec Pitou (merci aussi à toi pour tout, l’ami), un bel échange avec Christian Vieussens et Hammy Hamilton, un bon repas et rapide debriefing avec Gwalspered avant de retrouver Harry Bradley pour une tentative de discussion au bar, coincés entre Liam et Bizu. Bref, ça décompresse de partout. Couché tard, de nouveau.

25 juin 2012

Nous faisons les adieux à Lydia, Michel, Hopi, Cyrille, Hammy, Harry, Liam,.. déjà, tout est passé si vite. Marion est toujours en pleine forme malgré les heures de sommeil en retard. Quelle santé Madame la Professeur, ménagez vous un peu quand même, on a envie d’en prendre pour 20 ans de cette belle générosité!!

L’heure est maintenant au démontage et les fourmis de Saint Pierre s’affairent autour des barnums, de la scène et des chapiteaux. Pendant que d’autres se disputent âprement une partie de pétanque.

Fifres de GaronneFifres de Garonne

Christian Vieussens arrive et nous voilà partis pour une heure de discussion et de musique autour de la tradition du Fifres du secteur, de la Compagnie Lubat, de Pierre, .. Bref, on avance, repas sympa du comité des fêtes avant de partir pour la tracto-parade vers le bourg.

Fifres de Garonne

où nous attendent les enfants et plein de jolies mamans. Marion, toujours elle, drive l’affaire de main de maîtresse et se montre d’une égale générosité envers les enfants que durant toute la vie nocturne du festival, respect !

Fifres de GaronneFifres de Garonne

A la nuit tombée, nous glissons tranquillement vers le site en déambulant dans la rue du port de Saint Pierre qui nous ramènera vers le site du festival, la retraite au flambeaux, nous sommes 7 fifrayres, Marion, Delphine, Carole, Valentin, Christian, Wilfried et moi. Pas mal!! ça joue tard ce soir! Super!! Je bois du petit lait.
Sur le site, nous voilà accueillis par 4 jongleurs de feu pour un spectacle ébouriffant pour les enfants suivi du feu de Bizu. Quelle qualité, quel respect pour les enfants, cette sorte d’after est, en fait, le dernier petit joyau de l’édifice des valeurs qu’il y a ici. Chapeau!! Ensuite, fin du journal, bal populaire hilarant, lâchage de pression, paso double, madison, chenille, …tout y passe, j’en pleure de rire.

26 juin 2012

Voilà, c’est à moi de dire au revoir aujourd’hui. Je m’en repars vers mon Trégor gris et humide, du soleil plein les yeux, de l’amour plein le coeur, encore bingo sur ce coup là!! Les sons de Fifres résonnent encore pour quelques jours en moi. Je repars tristement, à peine soulagé de savoir que très vite nous allons nous revoir.

Merci à toute cette équipe, très largement, qui a su faire rayonner sur les artistes, le public, les visiteurs venant parfois de loin, cette générosité magnifique et désintéressée qui se dégage avec une telle pureté qu’elle amène qui que ce soit qui la croise sur son chemin à se dire que le respect de l’autre, l’humilité, le partage et l’humour sont des valeurs magnifiques et sacrées.

Une nouvelle fois, je vous en remercie ici, pour ce cadeau que vous me faîtes.