« Magic Flutes Concert » + Serendou au Festival de Rudolstzdt (Allemagne)

rudolstadt

Ouf!! me Voilà sur la route dès 3 h du matin, pas facile, je n’ai réussi à quitter le site des Fifres de bonne heure, tant l’ambiance était bonne. Me voilà réveillé à 4h30 pour aller prendre mon avion à Bordeaux direction Paris puis Frankfort.

J’arrive à l’hôtel de Rudolstadt et les musiciens sont en répétition depuis ce matin, je ne suis pas très frais mais une bonne douche et au boulot.Rudolstadt-1

Je retrouve Yacouba et Barry, sont également présent Alan Doherty (Irlande), Kudsi Erguner (Turquie), Meike Herzig (Allemagne), Poul Høxbro (Dänemark), Ravichandra Kulur (Inde), Koushi Tsukuda (Japon)
, Mauricio Velasierra (Colombie) et les accompagnateurs: Michael “Wacki” Waterstradt (Contrebasse), Camilo Menjura (Guitare). L’ambiance est bonne, une partie de la musique du monde est réunie ici et il va falloir être malin pour montrer la richesse des timbres des uns et des autres. L’ambiance est très bonne, très respectueuse, nous allons travailler 3 morceaux aujourd’hui, Colombie, Danemark.

Rudolstadt-2

Soirée très cool et couché de bonne heure car je suis cuit!!!

Rudolstadt-3Mardi 2 juillet

Démarrage très cool et avec l’énergie d’Alan Doherty, nous allons travailler sur un morceau irlandais très cool

Rudolstadt-4Puis un morceau turc amené par Kudsi Erguner, un morceau japonais de Koushi Tsukuda et “Roma” une composition de Michel Godard que nous a amené Meike Herzig.

Rudolstadt-5Tout avance très bien et nous commençons à réfléchir à la cohérence du concert. Yacouba nous donne un morceau et le travail continue.

Rudolstadt-6L’ambiance est super entre nous, je m’entends très bien avec mes voisins danois et indiens, super cool.

Mercredi 3 Juillet

La répétition continue, aujourd’hui, révision de tous les morceaux, et il y en a!!

Rudolstadt-7Rudolstadt-8Cela va nous prendre une bonne partie de la journée, le reste sera consacré une petite rencontre dans ma chambre avec Ravichandra Kulur, le flûtiste indien et Kudsi Erguner au Ney. Beau moment de musique.

Jeudi 4 Juillet

Nous filons les morceaux et finalisons les derniers détails du concert, tout va bien, l’ambiance est bonne. Nous travaillons dur, puis, nous quittons enfin l’hôtel pour aller en ville. Le festival est immense et attire beaucoup de monde depuis des années!

Rudolstadt-9On sent l’ambiance très facilement. Après la visite du bureau du festival, nous allons dîner et allons assister au concert de Souad Massi qui ouvre le festival. Le site est impressionnant, il y a du monde partout.

Rudolstadt-10On attend 80000 visiteurs sur l’ensemble du festival. Nous rentrons de bonne heure à l’hôtel, demain, la journée est bien remplie.

Vendredi 5 Juillet

Ce matin, petite répétition de Serendou pour commencer la journée, puis filage du concert avec tout le monde. L’ensemble est fragile mais tout va bien. L’énergie collective est incroyable.

Rudolstadt-11Nous allons finaliser des petits détails, une petite sieste, une douche et on part vers la balance. Le temps de balance est trop court par rapport à la taille de l’orchestre et la variété des instruments mais nous allons nous débrouiller.

Rudolstadt-12le concert va se passer super bien,

Rudolstadt-13Le public en redemande et tout le monde est super content. Cet orchestre a la puissance du collectif et la richesse des individus et tout s’est articulé sans soucis de territoire et d’ego! Belle leçon.Petit diner et je file écouter le Trio Rouge avec Michel Godard, Lucilla Galleazzi et Vincent Courtois, super concert, le chant est merveilleux et les arrangements vraiment biens, en plus il y a de l’humour. Cela fait beaucoup, beaucoup de bien.
Avec toute cette bonne énergie, je devrais bien dormir.

Samedi 6 Juillet

Ce matin, rencontre avec le public, nous jouons tous 10mn et nous nous présentons et démarrons et concluons par un morceau en commun.

Rudolstadt-14Les univers de chacun se révèlent, autant de radicalités que d’individus, c’est vraiment passionnant, en fait cette rencontre est complètement improbable et ne fonctionne que par le respect, la générosité et l’humilité. Une superbe équipe. L’après midi, je vais aller écouter le concert-rencontre-discussion du quatuor sarde de Gavinno Murgia.

Rudolstadt-15Époustouflant! Là encore, radicalité, profondeur, humilité, générosité. Génial. Je vais ensuite me promener dans la ville pour tâcher de percevoir un peu l’énergie globale du festival.

Rudolstadt-16Il y a des concerts partout, il fait beau,  les gens sont relax, c’est très agréable. Je vais ensuite retrouver l’ensemble de “Magic Flûte” pour une rapide balance dans l’église.

Rudolstadt-17Le lieu est immense, nous allons donner un concert très sympa devant un public nombreux dont Jacques-Yves Lafontaine qui vient nous retrouver pour le concert de demain du trio. Franc succès! Cette aventure est vraiment merveilleuse.

Rudolstadt-18Retour au dîner et dodo, demain balance de bonne heure.

Rudolstadt-19

Dimanche 7 Juillet

Nous allons sur le site du Heinepark, nous jouons sur la scène du fond, bonne balance, nous démarrons le concert vers 13h30 devant un public bien garni, Gavinno va nous rejoindre sur un morceau (énooorme!). Une fois le concert fini, les gens veulent nous rencontrer, nous vendons disques et bijoux du Niger, puis promenade sur le site, nous allons faire quelques interviews rejouer sur la place du marché et finir au catering avec les irlandais, les colombiens, les hongrois, et d’autres italiens. Le quatuor de Gavinno nous chante trois morceaux merveilleux à table, je suis à 20 cm du cœur qui chante, c’est absolument incroyable!!

Lundi 8 Juillet

Voilà, retour à la maison avec Serendou, nous allons travailler sur les nouveaux morceaux pour la tournée 2015 et partons remplis de sons, de couleurs, de sourires et d’inspiration de Rudolstadt. Merci à toute cette merveilleuse équipe de musiciens et Merci Wolfgang Meyering pour tout ce travail d’organisation et de coordination…. et pour cette incroyable idée!!!

Un petit merci pour les photos à Camilo Menjura et Mauricio Velasierra.